aerostop.free.fr

 

Réouverture imminente d'aérostop

Après une année pendant laquelle la DGAC a tenté de restreindre le coavionnage, déclarant notamment que  :

  • Les vols en co-avionnage étant proposés à un large public, sans aucune restriction, et à travers une recherche active de passagers par voie de démarchage publicitaire, les passagers rencontrés par le biais des sites internet doivent être considérés comme du « public » et le co-avionnage comme du « transport public ».
  • Le régime du partage de frais a été conçu pour permettre aux pilotes de faire profiter leurs cercles familiaux et amicaux de leur capacité de voler. Il ne couvre pas le cas de mise en relation d'un pilote avec de parfaits inconnus.
  • L'activité de co-avionnage n'est envisageable que dans le cadre structurel du transport public qui impose à son organisateur d'être titulaire d'un certificat de transporteur aérien (CTA) et d'une licence d'exploitation garantissant et intégrant l'ensemble des exigences de sécurité, tant sur le plan de la qualification des pilotes que de la certification et de la maintenance des avions.

et faisant peser sur les sites de coavionnage une charge qu'Aérostop, simple site de mise en relation entre pilotes et passagers, qui ne controlait pas les annonces, entièrement gratuit, qui ne touchait aucun pourcentage sur les vols, et par lequel aucun paiement ne transitait, ne pouvait assurer :

  • pour offrir aux passagers utilisateurs du coavionnage des garanties suffisantes en matière de sécurité, il faut imposer aux sites de mise en relation un rôle actif dans la gestion de la sécurité et des risques (y compris en matière de sûreté), en s'appuyant sur les mêmes obligations que celles prévues pour le transport public.

une décision du Conseil d'Etat du 23 juin 2017 vient annuler ces restrictions, ouvrant la voie à une réouverture imminente de ce site.

Le fonctionnement sera toujours le même qu'avant l'interruption du service et notamment la gratuité totale d'aérostop sera conservée. Nous ne prenons aucune commission sur les participations aux frais des passagers et l'argent ne transite jamais par nous. Notre seul objectif est de mettre en relation pilotes et passagers qui gèrent ensuite entre eux les questions d'argent. Il n'y a pas non plus besoin de payer pour mettre une annonce sur aérostop, ou pour les consulter.

  L'équipe d'Aérostop
Juin 2017