Quelques appareils sur lesquels vous volerez peut-être...

 

Plusieurs types d'avions à hélice existent aujourd'hui. En France les plus répandus sont en bois et toile. C'est une technique éprouvée qui permet de faire des avions légers, donc ayant une grande capacité d'emport et des vitesses élevées. D'autres sont en métal. L'inconvénient est que, plus lourds, ils vont moins vite pour une motorisation de même puissance qu'un bois et toile. Les derniers nés des avions sont en matériaux composites. Ils offrent l'avantage d'une excellente aérodynamique qui leur permet également d'avoir de bonnes vitesses avec des moteurs de plus faible puissance, donc moins gourmands en carburant. La plupart des avions utilisés par les pilotes privés ont un seul moteur à pistons. Ces dernières années, plusieurs motoristes ont même développé des diesels pour avions.
Il existe aussi des bimoteurs et des avions à turbines, et enfin les avions à réactions. Il est peu probable que vous trouviez ici des annonces pour des vols dans un de ces avions, beaucoup plus chers. Mais on ne sait jamais...

Les ULMs ont beaucoup évolué aussi et à coté des ULMs pendulaires que tout le monde connait apparaissent désormais des ULMs qui ressemblent à s'y méprendre à des avions. Attention pourtant, ce n'en sont pas. Ils ne sont que biplaces, offrent des capacités d'emport plus faible (le poids total, essence et occupants inclus, ne peut pas dépasser 450kg contre plus d'une tonne pour la plupart des avions légers). Ils sont extrèmement sensibles aux aléas météo et au vent. Enfin, ils sont régis par une réglementation allégée qui impose une grande confiance dans le pilote pour l'entretien de sa machine et de ses compétences. Lire "passagers : ce qu'il faut savoir" pour les détails. Avantage : les heures de vols sont presque deux fois moins chères qu'en avion et on peut aussi faire en ULM des vols magnifiques.

Les hélicoptères sont rares et chers. Un modèle (R22) s'est répandu comme une trainée de poudre dans le monde entier. Pour les plus économiques, l'heure de vol est en moyenne deux fois plus chère qu'en avion! Cela dit au niveau sensations, notamment au décollage, c'est incomparable avec l'avion.



 

DR400

Surement l'avion le plus répandu en France, en bois et toile. Existe avec plusieurs motorisations, vitesse de croisière de 200 à 240 km/h selon les modèles. Avion Français.

 

C182

Un autre grand classique, la famille des Cessna, en métal. Le 152 est un biplace, le 172 et le 182 des 4 places, le 210 un six places. Les vitesses de croisière s'étalent de 160 à 260 km/h. Avions américains.

 

R22 et R44

Aujourd'hui les hélicoptères les plus répandus dans le monde. Biplaces ou quadriplaces. Croisière à 150km/h. Américains.

 

PA28

Fabriqué par Piper, en métal. Existe en plusieurs versions avec des vitesses de croisières allant de 160 à 220 km/h. Américains.

 

TB 20

TB9, TB10 et TB20. Vitesses de croisière 160 à 240 km/h. Avions Français en métal fabriqués par une filiale d'EADS.

 

DA40

Typique de la dernière génération d'avions en carbone. Croisière 240km/h. Autrichien. Existe avec moteur diesel.

 SR22

SR22

Fabriqué par Cirrus, aux USA, en 3 versions : SRV, SR20 et SR22, volant de 250 à 340km/h. L'avion actuellement le plus vendu au monde.

 Cirrus-IP

Tableau de bord

Ce tableau de bord est celui du SR22. Les derniers avions de tourisme sont équipés de ces larges écrans, comme les avions de ligne. L'un d'eux comporte une carte, il vous permettra de suivre votre trajet. Malheureusement ces équipements sont encore très chers, la plupart des avions n'en sont pas équipés. Ne vous inquiétez pas, on vole très bien avec des cadrans à aiguille.

 

Autogyre

Non ce n'est pas un hélico, mais un ULM autogyre. Le rotor du dessus n'est pas entrainé par le moteur, mais par le vent, lorsque l'autogyre avance. Lorsque le moteur a une panne, seuls les tout meilleurs pilotes peuvent éviter le crash car le rotor a peu d'inertie et il cesse facilement de tourner. La chute est alors verticale et les accidents le plus souvent mortels. De ce fait nous recommandons de ne pas voler en autogyre pour des raisons de sécurité.

 

Sting

Contrairement aux apparences, c'est un ULM! (Donc biplace.) Assez rare mais représentatif de l'évolution des ULMs. Croisière 240km/h

 

Tetras

Avouez que vous vous y êtes laissé prendre encore: il s'agit d'un ULM! Mêmes restrictions que les autres ULM (voir passagers, ce qu'il faut savoir). Croisière 170km/h.

 

Moto du ciel

Encore un ULM, mais au moins celui ci en a l'apparence. Croisière 120km/h.